Math 15 Minutes - Devenir fort en Maths pour intégrer une prépa scientifique

La calculatrice Python de Numworks : voici pourquoi c’est important !

La première calculatrice Python est désormais disponible. La calculette permet d’exécuter des scripts Python. Cela ne vous dit sans doute rien. Mais je vais vous expliquer pourquoi vous devez l’offrir à vos enfants. Ou à vous même si vous êtes étudiant.

.

calculatrice-python

.

Le langage Python

Il y a quelque temps seuls les administrateurs unix programmez en Python. Mais, grâce à des librairies de calculs comme numpy, scipy, matplotlib, Python est devenu une référence en data-science.

Un langage leader

Aujourd’hui Python est le langage informatique leader pour l’IA (Intelligence Artificielle) et le Machine Learning.

C’est aussi le langage informatique leader tout court d’après certains.

Car en devops il permet aussi de créer des script pour déployer des infrastructures informatiques.

 

Celui qui maîtrise ce code…

Pour qui travaille dans le software, ou qui se destine à y travailler, c’est donc un passage obligé.

 

Python dans l’Education Nationale

Cela tombe bien ! Pour une fois, le Ministère a bien fait les choses. Les lycéens apprennent le Python. Mais il y a aussi Camel… Espérons qu’ils ne vont pas en dégouter nos chères têtes blondes !

 

NumWorks sort la première calculatrice Python

La société Numworks produit la toute première calculette Python. C’est un produit atypique. Jugez-en !

 

Une initiative open source – un projet collaboratif

Numworks propose la première calculette ouverte :

  • N’importe qui peut ajouter ce qu’il veut dans cette calculette.
  • Les plans pour la fabriquer sont disponibles. Ils sont ici.
  • Le code source de l’OS est open source. Vous le trouverez sur GitHub.
  • Il existe un SDK pour contribuer au code.

Vous pouvez donc, avec quelques notions techniques, la fabriquer vous même !

D’ailleurs, voici un lien qui vous permettra d’ajouter les fonctionnalités que vous voulez à la calculette.

 

Pourquoi Python sur une calculatrice ?

Python est un langage permettant de faire des calculs scientifiques. Les librairies comme numpy sont optimisées pour les calculs. Elles peuvent par exemple faire grand usage de « sparse matrix ». Des matrices quasiment vides.

D’autre part ce langage informatique est au programme scolaire. D’ailleurs la calculette de Numworks est équipée du mode examen maintenant obligatoire.

(Attention, le mode examen vide la mémoire de votre appareil !)

Je pense qu’il est très important aujourd’hui de maîtriser Python si l’on veut suivre des études scientifiques.

 

Beaucoup de profs se sont associés au projet

Un signe : de nombreux profs de sciences et maths supportent ce projet. Ils organisent même des achats groupés pour leurs élèves de seconde, première, terminale.

 

Comment se procurer cette calculatrice ?

 Le site de l’éditeur permet de commander l’appareil. Numworks est située dans le 9ème arrondissement de Paris.
Cependant, je vous recommande de l’acheter sur Amazon. La livraison par la Poste est aléatoire. Amazon expédient eux-même le produit. En cas de vol ou non livraison, les remboursements sont plus faciles… De plus vous pouvez vous faire livrer :
  • En point de collecte.
  • Chez vous même le samedi dans une plage de 2 heures.
  • Ou en soirée chez vous.
 Moi je ne fais plus que comme ça !
Comment faire ? Cliquez sur l’image ci-dessous !
 
 

 Cliquez pour acheter
 
 

Essai de la calculatrice python de NumWorks

Tout d’abord… Elle est livrée dans un paquet digne d’un smartphone.

boitier-calculatrice-python-numworks

 

Elle est livrée avec un câble (plus dans un instant) et un capot. Une notice réduite à l’essentiel, mais vous avez une excellente doc en ligne.

cable-calculette-python-numworks

La calculette arrive chargée à 100%. L’allumage est immédiat. Et on découvre un écran en couleur avec plusieurs activités.

ecran-calculatrice-python-numworks

 

Architecture

Les composants sont simples. Ils sont décrits sur le site. Il y a un chip programmable de STM. Les parties mécaniques peuvent être imprimées avec une imprimante 3D.

Et, surtout le logiciel, basé sur l’OS epsilon, composé de 5 parties :

  • Ion : une couche d’abstraction.
  • Kandinsky : un moteur graphique pour l’IHM.
  • Poincaré : un moteur pour les calculs mathématiques.
  • Escher : un moteur d’IHM graphique.
  • Apps : des applications.

Cet OS est codé en langage C++.

 

Usage de la calculette

Bon, elle calcule ! C’est au moins ça !

Ensuite, vous pouvez utiliser des scripts Python préexistants. Et créer les vôtres !

Certains sont aussi disponibles sur le site de NumWorks. Il suffit de les télécharger sur la calculatrice (voir plus loin).

Si vous voulez avoir une idée de ce que cela donne, voici un simulateur en ligne.

Les fonctionnalités :

  • Calcul exact (notation avec racines, fractions, etc).
  • Statistiques.
  • Résolution de systèmes d’équations.
  • Calcul matriciel.
  • Suites.
  • Régressions.

 

Un plus (ou un moins)

Fait à noter, la calculatrice peut être mise à jour.

Cela signifie qu’elle n’est pas complète ?! En fait, Python évolue. Et il reste encore quelques petites choses à régler d’après les forums de geeks.

Quand vous allumez votre calculatrice elle indique qu’une mise à jour est disponible.

Ce n’est pas obligatoire de la mettre à jour, mais c’est mieux.

Et par le même vecteur, on peut installer dessus des scripts Python qui permettent de calculer :

  • Le PGCD.
  • La décomposition en facteurs.
  • Le crible d’Eratosthène.

 

Une mise à jour houleuse

Pour mettre à jour la calculatrice il faut installer un driver (sauf sur Apple Mac OS). C’est indiqué sur le site, après inscription, dans la partie de gestion de son matériel.

Ensuite il faut utiliser Chrome. Car c’est le seul navigateur qui peut utiliser WebUSB…

Il faut connecter la calculette au PC avec le câble fourni. Faire un RESET avec le bouton de derrière.

Et la mise à jour se fait.

Ou pas !

 

Comment perdre 3h

J’ai perdu 3h. Bugs sur bugs. Et la calculette ne se rallumait plus !!!!!!! L’installation de la nouvelle version plantait au milieu. Ou au début !

J’ai tout essayé :

  • Depuis un autre PC tout récent.
  • Depuis un VM Mac OS.
  • J’ai même étudié comment flasher moi-même la Prom.

En fait, j’ai fini à minuit par trouver la cause.

Le câble fourni avec la machine ne fonctionnait pas bien !

Heureusement j’avais un câble de smartphone Samsung. C’est le même. Avec ce câble cela a fonctionné du premier coup !

 

Mon avis sur la calculatrice python de NumWorks

Nous voilà donc arrivés au terme de cet article sur cette première calculette Python. Ce ne sont que les débuts. Mais le temps de donner un avis est arrivé.

Ce que j’ai aimé dans cette calculatrice Python

  • L’idée d’un projet collaboratif.
  • Un bricoleur peut se la fabriquer lui-même.
  • On peut l’étendre si on est bidouilleur et informaticien.
  • L’allumage est très rapide.
  • On peut faire du Python ! Et c’est un langage leader aujourd’hui.
  • Elle calcule quand même…
  • On peut afficher des graphes.
  • Il y a un simulateur en ligne.
  • Il y a des bureaux à Paris.
  • On peut télécharger des scripts postés par d’autres personnes.
  • C’est une calculatrice évolutive. Le hardware peut accueillir un programme qui va évoluer avec le temps et la réglementation scolaire. À moins que le Ministère décide qu’il faut ajouter un Gyrophare ! Il y a déjà une diode.

Ce que je n’ai pas aimé dans cette calculatrice Python

  • Le boitier fait un peu cheap.
  • Le couvercle ne coulisse pas bien. Il faut l’enclencher. Va-t-il tenir le coup ?
  • Ma mésaventure de la mise à jour avec un câble qui ne marche pas.
  • Le câble est d’un jaune pas joli. Pourquoi pas blanc ?
  • Les conditions générales de vente qui disent en gros : si t’as ouvert le paquet et que ça marche pas, on t’a eu.
  • Certains forums (je n’ai pas tout lu) critique les arrondis (mais cela peut avoir été corrigé par une version plus récente).
  • Le mode examen supprime apparemment la mémoire, donc nos scripts (je n’ai pas testé).
  • Il faut installer un driver. Pourquoi ne pas l’avoir équipée de la WIFI ?
  • Elle aurait pu être lisible comme device de stockage standard, en USB, sur lequel on aurait déposé la mise à jour…

Mon impression malgré une mise à jour qui m’a crispé est positive. Le produit est évolutif. Il s’améliorera avec le temps et offre déjà de belles fonctionnalités.

 

 

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>